Romance

Hard Ink, Tome 1 – Laura Kaye

hard-ink,-tome-1---de-plus-en-plus-male-729226-250-400

Hard Ink, Tome 1 : De plus en plus mâle écrit par Laura Kaye
Editions MILADY
Romance
Parution le 29 Avril 2016
474 pages

NOTE : 14/20

 

 

Après avoir quitté l’armée, Nicholas Rixey est devenu co-gérant du salon de tatouage avec son frère. Un jour, la porte du salon s’ouvre sur Becca Merritt, une jeune femme belle et sexy, qui vient lui demander de l’aide. Celle-ci s’avère être la fille de son ancien commandant. Sa loyauté, mais aussi son attirance pour elle, lui interdit de refuser. Or le danger qui guette Becca se révèle être beaucoup plus grand que ce qu’elle avait pensé, et seul Nick est à même de pouvoir la protéger. Et elle-même est la seule à pouvoir le guérir de ses maux invisibles. Encore faut-il qu’ils le désirent…

Je ne suis pas du tout une adepte des romans érotiques, surtout lorsque l’écriture manque de subtilité et dans ce domaine, Laura Kaye n’est pas une experte. Les passages érotiques sont crus. On assiste à une absence totale de finesse. L’auteur n’y va pas par quatre chemins pour raconter la relation torride qui se créée entre les deux personnages principaux, ce qui dévalorise la qualité du roman selon moi. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai lu les mots “sexy” ou “canon”, sans parler des gros mots à la pelle, qui m’ont vraiment perturbée. Laura Kaye a sûrement chercher à rendre ses dialogues vivants et ses personnages authentiques mais c’est beaucoup trop. On assiste à un passage érotique et plus si affinité toutes les 10 pages environ et sur les 500 pages qui composent le roman, c’est vraiment pesant.

Ce qui m’a le plus rebiffée, c’est la vitesse à laquelle évolue la relation entre Becca et Nick, les deux protagonistes de Hard Ink. De parfaits inconnus, ils deviennent amants en l’espace de 3 jours et n’ont de cesse de penser au sexe. Ils sont par ailleurs tous deux les stéréotypes des personnages parfaits. Elle est une grande blonde au yeux bleus et aux courbes de rêve, il est un ancien militaire au cheveux bruns avec un regard de braise et une musculature scandaleuse. L’excitation permanente entre Becca et Nick devient ridicule au fil des pages. Elle porte un t-shirt moulant, il ressent un vive élancement dans son pantalon. Il fait bouger les muscles de ses bras, elle sent une douce chaleur entre ses jambes…

Mais alors, pourquoi être allée jusqu’au bout de cette lecture ?

Hormis l’histoire d’amour exagérée entre les deux personnages principaux, l’intrigue est prenante et très bien construite. Becca est à la recherche de son frère disparu. Avec l’aide de Nick, ils vont pénétrer dans un univers violent qui les dépasse et qui les mettra tout deux à rude épreuve. Mais le beau militaire cache un secret qui risque de bouleverser l’existence de la jeune femme.

Ce qui m’a le plus étonnée dans ce roman, c’est que l’auteur est capable d’écrire une intrigue très bien ficelée avec du suspens, des éléments cohérents, des rebondissements qui dynamisent l’histoire et une enquête parfaitement menée, mais balance des scènes de sexe pur sans aucune justesse ni retenue. J’aurais apprécié que Laura Kaye se concentre d’avantage sur l’enquête qui donne réellement un sens à l’histoire.

Hard Ink est composé de deux autres tomes et beaucoup de questions restent inexpliquées à la fin de ce premier volume mais je ne suis pas certaine de continuer cette aventure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s