Glass Sword – Victoria Aveyard

 

GlassSword
Glass Sword
écrit par Victoria Aveyard
Editions LE MASQUE
Roman Dystopique
Parution le 10 février 2016
450 pages

NOTE : 17/20

 

 

Glass Sword est le tome 2 de la saga Red Queen. Cette chronique peut donc contenir des spoilers. Si vous n’avez encore pas lu le tome 1, je vous invite à aller lire sa critique ici

Mare Barrow a le sang rouge, comme la plupart des habitants de Norta. Mais comme les seigneurs de Norta, qui se distinguent par leur sang couleur de l’argent, elle possède un pouvoir extraordinaire, celui de contrôler la foudre et l’électricité. Pour les dirigeants de Norta, elle est une anomalie, une aberration. Une dangereuse machine de guerre.
Alors qu’elle fuit la famille royale et Maven, le prince qui l’a trahie, Mare fait une découverte qui change la donne : elle n’est pas seule. D’autres Rouges, comme elle,  des Sangs Neufs, cachent l’étendue de leurs pouvoirs. Traquée par Maven, Mare fait face à sa nouvelle mission : recruter une armée, rouge et argent. Aussi rouge que l’aube, plus rapide qu’un éclair d’argent. Capable de renverser ceux qui les oppriment depuis toujours.
Mais le pouvoir est un jeu dangereux, et Mare en connaît déjà le prix.

C’est avec plaisir et impatience que je me suis plongée dans le deuxième tome de Red Queen. Intitulé Glass Sword, la suite de la saga met l’accent sur la richesse de l’univers imaginé par l’auteure. En effet, ce second opus permet aux lecteurs de découvrir d’avantage le monde imaginé par Victoria Aveyard. A travers la recherche des Sangs Neufs, Mare traverse les frontières, les fleuves et les montagnes et explore des villes inconnues. Les nombreuses descriptions de lieux et de cartes permettent de visualiser rapidement le voyage entrepris par les protagonistes. Un chemin semé d’obstacles qui les transformera tous.

L’autre point principal de ce deuxième tome est l’abondance des nouveaux personnages. A travers sa quête, Mare croise de nombreuses personnalités qui s’avéreront capitales pour la suite de l’histoire. Autant de protagonistes qui se joignent à elle pour mener une guerre contre le pouvoir et l’oppression qui sévit depuis trop longtemps sur le peuple. La découverte de ces nouveaux personnages est très excitante. A chaque nouvelle rencontre, le lecteur est dans l’expectative. Il faut parfois attendre quelques pages afin de découvrir les talents particuliers de certains et je me suis amusée à les imaginer tous plus fous les uns que les autres. Et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! L’imagination de Victoria Aveyard est sans limite. Cependant, l’arrivée de nombreux protagonistes fait de ces derniers des personnages secondaires dont la personnalité de certains manque de relief et leur rôle reste encore à définir.

Mare, quant à elle, reste au centre de l’histoire et se retrouve particulièrement affectée par la nouvelle mission qui lui incombe. Sa personnalité évolue à chaque découverte d’un Sang Neuf pour devenir complexe et difficilement déchiffrable. Ses décisions et ses réactions sont parfois très paradoxales. Sa relation avec Cal connait quelques hauts et beaucoup de bas et les deux protagonistes ne se comprennent plus. Même des retrouvailles inattendues ne suffisent pas pour retrouver la Mare insouciante du tome 1. Ce changement a pesé sur ma lecture. Même s’il est essentiel pour tout personnage d’une saga d’évoluer d’un tome à l’autre, j’ai trouvé le changement effectué sur Mare trop radical. J’espère la retrouver d’avantage dans le tome 3.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s