Le Feu Secret – C.J. Daugherty & Carina Rozenfeld

5E332682-93C7-4944-97A6-3654161FC89F
Le Feu Secret
écrit par C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld
Éditions ROBERT LAFFONT
Roman Fantastique
Publié le 12 novembre 2015
474 pages

NOTE : 15/20

Roman lu dans le cadre du Challenge des Séries.

 

Une guerre contre le destin.
Une course contre le temps.
Taylor Montclair, une fille tout ce qu’il y a de plus normal, mène une vie sans histoire dans la petite ville de Woodbury, en Angleterre. Sacha Winters, un ténébreux garçon nimbé de mystère, habite à Paris.
Alors que Taylor est impatiente d’intégrer l’université d’Oxford, Sacha, lui, se contrefiche des études… et pour cause : il connaît la date exacte de sa mort, et celle-ci approche à grands pas. La mort de Sacha entraînera la réalisation d’une prophétie ancestrale qui plongera le monde dans le chaos. Taylor est la seule qui puisse le sauver. Mais ni elle ni lui ne le savent : ils ne se sont jamais rencontrés. Une mer et plusieurs centaines de kilomètres les séparent. Des puissances démoniaques sont prêtes à tout pour empêcher leur alliance. Ils ont huit semaines pour se trouver et vaincre le destin.
Le compte à rebours commence maintenant.

L’histoire de la saga Le Feu Secret a été écrite à quatre mains et offre une intrigue très bien construite et un univers riche. C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld font voyager le lecteur entre l’Angleterre et Paris à travers une narration à deux points de vue. D’un côté nous découvrons Taylor Montclair, une jeune anglaise studieuse et obéissante, soucieuse de son avenir, et de l’autre Sacha Winters, un français rebelle au passé trouble et qui n’a de cesse de mettre sa vie en danger et de défier l’autorité. Ce deux protagonistes, qui n’ont rien en commun de prime abord, vont se retrouver par la force des choses mêlés à un destin et à une prophétie qui les dépasse.

C’est un coup de maître pour C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld d’avoir rédigé un roman à la fluidité et à la plume similaire. Impossible de deviner qui de nos deux auteures est derrière les différents chapitres. Ce sont-elles appropriées chacune un personnage ? J’ai été bien incapable de le remarquer. Les auteures nous présentent des personnages principaux bien éloignés les uns des autres. Si j’ai trouvé Sacha quelque peu stéréotypé, dans le genre « beau gosse badboy », je me suis vite attachée à Taylor. C’est une jeune fille qui apparaît dans les premières pages timide et sans relief mais qui cache en vérité une force et un caractère bien affirmé. Elle porte pour moi toute l’intrigue. Elle est au cœur de l’élément perturbateur et encaisse les révélations et son évolution avec courage. Car un mystère plane autour du passé de Taylor et Sacha. Tous deux n’ont aucune idée de ce qui les attend et de l’ampleur de leur mission commune. Les auteures font planer le doute et les questions pendant une bonne partie du roman, laissant le lecteur en proie à des hypothèses, évoluant à l’aveuglette à travers les pages, tout comme nos deux héros. Si l’on apprend très vite les raisons pour lesquelles Sacha joue avec sa vie sans plus d’inquiétude, on ignore en revanche les tenants et aboutissements d’un tel « don ». Taylor semble être la clé de toute l’intrigue mais reste dans l’ignorance . Elle découvre au fur et à mesure des chapitres sa véritable identité et nous, lecteur, allons l’accompagner tout au long de ces révélations. Ce fut très plaisant de suivre Taylor et Sacha, de découvrir en même temps qu’eux les clés de l’histoire.

Bien évidemment, une romance est à prévoir entre nos deux protagonistes mais j’ai apprécié le fait que l’histoire d’amour ne prenne pas le dessus sur l’intrigue principale. Si les sentiments naissent un petit peut trop rapidement et facilement à mon goût, les passages intimes arrivent bien tardivement dans l’histoire et sous forme de petites perles disséminées au fil des pages, comme pour apporter une bouffée d’air frais au lecteur. Car si l’histoire met quelque temps à se mettre en place, passé le premier tiers du livres, C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld ne laissent plus aucun répit à son lectorat. Les événements s’enchaînent et ne se ressemblent pas. Les personnages secondaires se dévoilent et viennent dynamiser l’histoire.

Ce qui m’a particulièrement séduite, c’est la frontière parfaitement maîtrisée entre l’Histoire et la fiction. Les auteures ont parfaitement su intégrer des éléments imaginés de toute pièce à des faits réels qui remontent pour certains au Moyen-Âge et pour cela je leur tire mon chapeau. Avec Le Feu Secret, C.J. Daugherty et Carina Rozenfeld mettent en place un univers totalement imaginaire parfaitement construit, à la mythologie riche et complexe. Elles parviennent à intégrer le lecteur sans le perdre, prenant le temps de décrire et d’expliquer chaque moment clé.

Pour conclure, bien que l’histoire soit lente à démarrer, j’ai apprécié le monde parallèle qui compose Le Feu Secret. Les personnages ont chacun une personnalité travaillée en profondeur et donnent du relief à l’intrigue. J’ai hâte de connaître la suite et la conclusion des aventures de Sacha et Taylor.

Publicités

Une réflexion sur “Le Feu Secret – C.J. Daugherty & Carina Rozenfeld

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s