Rébellion – Lia Habel

Rébellion

New Victoria, Tome 2 : Rébellion écrit par Lia Habel
Editions CASTELMORE
Roman Steampunk
Parution le 12 avril 2013
544 pages

NOTE : 18/20

 

 

Ce roman est le deuxième tome de la saga New Victoria. Ma chronique peut donc contenir des spoilers. Si vous n’avez encore pas lu le tome 1, je vous invite à aller lire sa critique ici.

Paranoïa et préjugés ! Bram Griswold, zombie de son état, n’a rien d’un monstre, contrairement à ce que certains Néo-Victoriens voudraient faire croire à propos des morts-vivants. Il l’a prouvé à plusieurs reprises, notamment en sauvant la jeune et charmante Nora des griffes de redoutables terroristes… et il filerait avec elle le parfait amour si seulement les règles de savoir-vivre étaient un peu moins strictes ! Mais, alors que les tensions entre vivants et zombies semblaient enfin s’apaiser, Bram s’aperçoit que le virus du Lazare a muté et que des zombies incontrôlables et sanguinaires arpentent les rues, provoquant des vagues de panique. Hasard ou complot ? Et si l’Apocalypse ne faisait que commencer ?

Bram et sa joyeuse clique de zombies débarquent à New Victoria pour vivre auprès de Nora après la fin des événements du tome 1. Chaque mort-vivant tente, tant bien que mal, de s’accommoder avec les règles de bienséance qui régissent la société. Les vivants, quant à eux, essaient de ne pas prendre leurs jambes à leur cou à chaque fois qu’ils croisent un mort sur pattes dans la rue. Tout ce beau monde vit donc plus ou moins en harmonie et en paix. Dans ce contexte favorable pour la cohabitation entre humains et zombies, Nora et Bram filent le parfait amour, pensant pouvoir enfin vivre dans le calme et la sérénité. C’était sans compter sur le virus Lazare qui se répand à vitesse grand V et qui est sur le point d’atteindre la ville.

Ce deuxième tome s’attarde principalement sur la condition de zombie. Loin de freiner ma lecture, cet élément de l’intrigue m’a particulièrement intéressée. Lia Habel intègre de nouveaux protagonistes mangeurs de chair fraîche qui joueront un rôle déterminant dans les déroulement de l’intrigue et qui influenceront les décisions et les sentiments des personnages déjà présents dans le premier tome. En mettant en scène de nouveaux zombies, l’auteure pousse encore plus loin le développement de ses personnages en putréfaction et dépeint leur évolution, leurs sentiments et leurs pensées de morts-vivants, tout en gardant une place privilégiée pour Nora, le personnage principal. Je m’étais très rapidement attachée à cette dernière dans le premier tome. Loin de ressembler aux jeunes filles fragiles et obéissantes du XIXème siècle, notre héroïne est têtue, courageuse et prête à se battre pour ceux qu’elle aime. Dans ce deuxième opus, Nora prouve une fois encore qu’elle est une réelle héroïne de Steampunk. Elle se dresse contre les règles de bienséance en s’affichant publiquement au bras d’un zombie et n’hésite pas à se mêler à la cohue et à salir sa jolie robe pour défendre ses proches.

En résumé, Rébellion satisfait toutes mes attentes, tant du point de vue de l’intrigue que des personnages. L’évolution de l’histoire suit un rythme soutenu qui nous tient en haleine du début à la fin, entrecoupé de moments intimes entre Nora et Bram qui apportent un souffle de répit dans la lecture. Ma seule déception, mais pas des moindres, est la fin, qui n’apporte pas toutes les réponses que l’on peut se poser. Le tome 2 étant le dernier opus de cette duologie, mes interrogations resteront sans réponses.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s