Contemporain, Coup de coeur

Vieux, Râleur et Suicidaire – Fredrick Backman

vieux-raleur-et-suicidaire

Vieux, Râleur et Suicidaire : La vie selon Ove écrit par Fredrick Backman
Editions LES PRESSES DE LA CITE
Roman Contemporain
Parution le 2 Avril 2015
384 pages

COUP DE COEUR

 

 

Dans le lotissement où il vit depuis quarante ans, Ove est connu pour être un râleur de la pire espèce. Enfermé dans sa routine maniaque, à cheval sur ses principes, il se méfie de tout et de tous. Depuis la mort de sa femme et son licenciement, tous les matins, il inspecte le quartier, peste contre les automobilistes, et cherche le meilleur moyen de se suicider. Le problème : un chat pelé et une tripotée de nouveaux voisins semblent bien décidés à ne pas le laisser mourir en paix…

Un énorme coup de coeur inattendu pour ce roman bourré d’émotions. J’avais avoué dans une chronique précédente ne pas porter dans mon coeur les romans aux histoires “simples’ mais Vieux, Râleur et Suicidaire : La vie selon Ove est l’exception qui confirme la règle. Voyez plutôt:

Ove a 59 ans et des principes. Selon lui, il est impensable de ne pas savoir changer une roue ou poser du carrelage. Pire encore, quelqu’un qui décide de changer de marque de voiture ne peut être qu’un imbécile fini. Mais surtout, Ove ne désire qu’une seule chose : mourir en paix. Cependant, ses voisins, et le chat, ne l’entendent pas de cette oreille. Chacune de ses tentatives pour mettre fin à ses jours est déjouée par les habitants de son lotissement, bien malgré eux, et Ove commence à en avoir sérieusement marre de ses empêcheurs de tourner en rond.

Ove est un personnage haut en couleur qui ne mâche pas ses mots. Il est le parfait stéréotype du vieux taciturne qui ne comprend et ne sait pas communiqué avec les gens, mais qui a malgré tout un grand coeur. C’est simple, Ove m’a mise dans tous mes états : il m’a fait mourir de rire, j’ai été émue aux larmes, puis outrée, ou encore énervée. J’ai même parfois levé les yeux aux ciel face à sa façon de voir les choses et à ses principes très arrêtés. Impossible de ne pas s’attacher à ce papy qui ne souhaite qu’une chose, rejoindre sa femme, mais qui est trop bon pour laisser les autres se débrouiller seuls (même s’il refuse de l’avouer).

Les personnages secondaires sont eux aussi débordants de personnalité et d’émotions, même le chat. Les échanges entre Ove et ses voisins sont toujours très animés et les répliques du vieux protagoniste sont cinglantes. A leurs côtés, Ove s’ouvre petit à petit et apprend que la vie ne se résume pas uniquement à noir ou blanc. Je me suis attachée à tous les personnages qui font de cette histoire simple, une aventure hilarante et émouvante.

Je tiens à souligner la magnifique plume de Fredrick Backman qui ne manque pas d’originalité. Ses nombreuses comparaisons sont plus excellentes les unes que les autres, sans parler des descriptions. Chaque mot est utilisé dans le but de susciter chez le lecteur une émotion bien précise et c’est parfaitement réussi. Sa façon d’écrire est nette, tranchante. Et qui dire des titres des chapitres ? Difficiles de trouver plus explicites.

Dépêchez-vous de lire cette petite pépite.

Publicités

2 thoughts on “Vieux, Râleur et Suicidaire – Fredrick Backman”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s